Le premier cas de rage du raton laveur en Montérégie est survenu en 2006. Depuis, le gouvernement a mis en place un plan de lutte contre la rage du raton laveur qui a eu, pour effet, d’éliminer cette maladie en quatre ans sur le territoire québécois. Toutefois, des cas de rage du raton laveur sont détectés chaque année aux États-Unis, à proximité du Québec.

C’est pourquoi l’application d’un plan de lutte demeure pertinente afin d’éviter le retour de cette menace à la santé publique au Québec. Le plan actuellement en vigueur prévoit des activités de surveillance et de contrôle.

Les animaux visés par le plan de lutte contre la rage du raton laveur sont les ratons laveurs, les mouffettes et les renards roux.

Zone de haute surveillance en 2018

En 2018, la zone de haute surveillance comprend 143 municipalités, territoire autochtone et territoires non organisés (TNO) : 107 en Montérégie et 36 en Estrie. Shefford fait partie des municipalités sous haute surveillance. Toutefois, elle n’est pas visée par des opérations de contrôle comme la vaccination des animaux sauvages, l’épandage.

Signalez un animal suspect

Vous pouvez signaler les animaux suspects de deux façons :

Par Internet – Si l’animal a été observé dans la région de la Montérégie ou de l’Estrie

En remplissant le formulaire en ligne (temps requis : 2 ou 3 minutes).

Par téléphone – Faites le 1 877 346-6763 pendant les heures d’ouverture :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 8 h 30 à 16 h 30

Mercredi : 10 h à 16 h 30

Avant de signaler un animal, vérifiez s’il peut être considéré comme étant suspect.

Qu’est-ce qu’un animal suspect?

Un raton laveur, une mouffette ou un renard, trouvé en Montérégie ou en Estrie :

  • qui est mort, même si c’est dans un accident de la route,
  • ou qui présente un des symptômes suivants :
    • il semble très malade;
    • il est moribond;
    • il a l’air désorienté;
    • il est anormalement agressif;
    • il est paralysé.

Pour en savoir plus

(Source : gouvernement du Québec)

Share on Facebook