Au cours des prochaines semaines, trois types d’entreprises rouvriront :

  • À partir du 4 mai : les commerces de détail et magasins avec entrée extérieure, en excluant ceux de la grande région de Montréal ;
  • À partir du 11 mai : le secteur de la construction autre que résidentielle ainsi que les entreprises manufacturières, qui devront toutefois respecter certaines restrictions par quart de travail (maximum de 50 travailleurs + 50 % des employés excédentaires).

Les commerces de détail et magasins avec entrée extérieure de la grande région de Montréal pourront aussi rouvrir ;

  • À partir du 25 mai : les entreprises manufacturières, sans restriction (100 % des employés).

 

Commerce de détail et chaîne d’approvisionnement

Tous les établissements devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST. Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des commerces de détail pourront reprendre leurs activités aux mêmes dates.

*Rappelons que les centres commerciaux doivent demeurer fermés jusqu’à nouvel ordre.

 

Secteur manufacturier

La relance du secteur manufacturier s’effectuera en deux temps afin de permettre le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST, notamment les mesures de distanciation physique.  

À partir du lundi 11 mai 2020 : les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec pourront reprendre leurs activités. Elles devront toutefois compter, en tout temps sur un même site, un nombre maximal de 50 travailleurs + 50 % des employés excédentaires par quart de travail, et ce, à tout moment de la journée. À titre d’exemples :

  • un site manufacturier employant 60 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 55 employés;
  • un site manufacturier employant 500 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer son fonctionnement avec un maximum de 275 employés.

À partir du lundi 25 mai 2020 : les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec seront autorisées à reprendre leurs activités sans aucune restriction quant au nombre d’employés présents pour assurer leur fonctionnement.

 

Réouverture des autres secteurs

Les autres secteurs ou activités économiques présentement en arrêt, notamment les centres commerciaux, la restauration, les soins personnels, les lieux de diffusion ainsi que les secteurs culturel et touristique, font actuellement l’objet de travaux et de discussions entre les autorités de santé publique du Québec, la CNESST et les ministères concernés.

 

Protéger les travailleurs

Toutes les entreprises devront mettre en place des mesures de protection pour leurs employés et leurs clients qui respectent le protocole élaboré par les autorités de santé publique et la CNESST, comme le précise le Guide générique de prévention, incluant des mesures sanitaires pour tous les milieux de travail – COVID-19.

Les employeurs devront entre autres installer des stations d’hygiène et favoriser l’adoption d’horaires flexibles.

Le télétravail demeure l’option à privilégier jusqu’à nouvel ordre pour le plus de secteurs d’activité possible. 

 

Prolongation des changements temporaires aux heures et aux jours d’ouverture

Le gouvernement du Québec entend maintenir les changements temporaires aux heures et aux jours d’ouverture des commerces.

Les pharmacies, les épiceries et les autres commerces d’alimentation ainsi que les établissements offrant des services d’épicerie ou de pharmacie en dehors des centres commerciaux pourront continuer d’étendre leurs heures d’ouverture au-delà des périodes légales du lundi au samedi jusqu’au 31 mai 2020.

Les établissements de commerce de détail devront demeurer fermés au public tous les dimanches du mois de mai 2020, à l’exception des pharmacies, des dépanneurs et des stations-service.

Les restaurants pourront uniquement offrir les commandes à l’auto, les commandes à emporter et la livraison. Les épiceries pourront uniquement offrir les commandes en ligne et par téléphone ainsi que la livraison.

 

Réouverture complète du secteur de la construction à compter du 11 mai

Les chantiers reprendront dans l’ensemble des secteurs de l’industrie de la construction, soit les chantiers de transport collectif et routiers, le résidentiel, l’institutionnel, le commercial ainsi que l’industriel.

Cela entraîne du même coup la réouverture complète des chaînes d’approvisionnement de l’industrie.

Le personnel effectuant des tâches administratives continuera de pratiquer le télétravail.  

Protéger les travailleuses et les travailleurs

Les entreprises doivent prendre les mesures nécessaires pour assurer une réouverture réussie. Les 300 inspectrices et inspecteurs de la CNESST assureront une présence sur les chantiers pour faire respecter les consignes sanitaires du Guide COVID-19 – Chantiers de construction.

 

Personnes âgées de 60 ans et plus : respectez la distance de 2 mètres

Aux personnes âgées de 60 ans et plus : toujours rester à deux mètres de distance des autres personnes, même des enfants. 97% des décès depuis le début de la crise sont des personnes de 60 ans et plus.

 

Nouvelle mesure temporaire pour permettre la tenue à distance d’assemblées

Mise en place d’une nouvelle mesure temporaire pour permettre la tenue à distance d’assemblées, de réunions ou de séances pour lesquelles des lois ou règlements l’empêcheraient en temps normal. Cette mesure vise :

-les sociétés par actions dont le règlement intérieur interdit la participation à une réunion ou à une assemblée par des moyens technologiques;

-les personnes morales sans but lucratif constituées en vertu de la Partie III de la Loi sur les compagnies et dont l’acte constitutif ou les règlements interdisent la participation à une assemblée par des moyens technologiques;

-les coopératives pour leur assemblée annuelle ou encore celles dont le règlement intérieur ne le permet pas pour une assemblée extraordinaire;

-les sociétés de personnes dont le contrat interdit la participation à une réunion ou à une assemblée par des moyens technologiques;

-le conseil des commissaires d’une commission scolaire anglophone et le conseil d’établissement d’une école primaire ou secondaire;

-les ordres professionnels et les syndicats de copropriété.

 

Informations

Consultez le site Internet du gouvernement du Québec au www.quebec.ca

Share on Facebook