Vous avez entendu parler du futur sentier qui reliera probablement l’automne prochain la rue Ménard (près de la route 112) à la rue des Cimes? Pour ce faire, la Municipalité peut compter sur l’expertise des gens de CENS pour mener à terme ce projet tout en respectant l’environnement et les propriétés avoisinantes afin de préserver le caractère propre à Shefford. « Nous les en remercions grandement. Le développement de ce sentier est l’expression d’une volonté municipale visant l’interconnectivité des différents secteurs de la municipalité au moyen de sentiers pédestres ou cyclables ».

Ainsi, des espaces sont déjà prévus afin de faciliter l’accès à l’Estriade à partir de quartiers déjà existants. Bien que ces démarches aient été entamées il y a déjà quelques années, les autorisations nécessaires sont en voie d’être reçues et les travaux pourront ainsi commencer. Cette vision municipale englobe également un corridor multifonctionnel que pourront utiliser tant les écoliers que les personnes qui fréquenteront la future école ou le centre multifonctionnel adjacent.

Enfin, le développement d’un réseau de sentiers favorisant l’accès à la montagne est intégré à cette vision. Depuis de nombreuses années, les promoteurs doivent concéder à la Municipalité des terrains ou des lisières de terrain afin de favoriser la mobilité pédestre ou cyclable à travers les ensembles résidentiels. Selon les possibilités d’accéder à des terrains ou à des droits de passage, le conseil municipal continuera ses démarches afin de faire de Shefford, une municipalité où la mobilité active et l’accessibilité à la montagne demeureront une orientation fondamentale. L’utilisation marquée du parc Jean-Paul Forand et des sentiers du parc des Montagnards nous démontre une adhésion citoyenne à cette vision tout en maintenant le respect environnemental qu’exprime la devise même de Shefford, soit L’humain en harmonie avec la nature.

(Source : Johanne Boisvert, conseillère municipale)

Share on Facebook