Votre Service de sécurité incendie reçoit en moyenne une vingtaine d’appels annuellement pour des systèmes d’alarme incendie en fonction. La grande majorité de ces appels sont annulés une fois nos effectifs en route pour l’appel, puisque les occupants sur place ont pu être rejoints par la centrale d’alarme. Ces derniers demandent l’annulation, car il s’agit, entre autres, d’une erreur de cuisson, d’une poussière de rénovation et d’un retour de fumée du poêle à bois.

Système d’alarme – 90 secondes pour réagir!

Saviez-vous que…

La majorité des systèmes d’alarme incendie disposent d’une fonction de délai de 90 secondes avant la transmission du signal d’alarme à un centre de télésurveillance. Assurez-vous que cette fonction soit activée ou demandez à votre installateur ou au responsable de l’entretien de votre système de s’assurer qu’elle le soit.

Cette fonction permet d’annuler une alarme non fondée :

  • Avant d’annuler l’alarme, vérifiez pour quelle raison elle s’est déclenchée : incendie réel, manipulation erronée, fumée légère (vapeur d’eau, fumée de cigarette ou de chauffage, poussière), etc. Considérez toute alarme comme fondée jusqu’à preuve du contraire. 
  • Si vous êtes certain que l’alarme est non fondée, vous disposez de 90 secondes pour composer votre code d’accès afin d’annuler l’alarme et d’éviter sa transmission au centre de télésurveillance. Si votre système ne dispose pas de la fonction d’annulation, attendez une minute après le début de l’alarme que la ligne téléphonique se libère, puis appelez votre centre de télésurveillance.

En tout temps, en présence de fumée ou d’un feu, évacuez les lieux, puis faites le 9-1-1. Ne retournez pas à l’intérieur sans la permission des pompiers.

N.B. Au Québec, neuf alarmes incendie sur dix reçues par les centres de télésurveillance sont non fondées. Ces fausses alarmes engendrent des frais inutiles pour les contribuables et nuisent à l’accessibilité des services pour ceux qui en ont réellement besoin.

Le Service de sécurité incendie vous invite donc à vérifier auprès de votre fournisseur de service si cette fonction est disponible chez vous.

Voici l’adresse Internet du ministère de la Sécurité publique qui traite du sujet : https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/securite_incendie/publications/alarmes_non_fondees/depliant.pdf

Share on Facebook