Alors que l’automne est l’une des périodes de l’année où l’on observe davantage de dépôts sauvages, la MRC de La Haute-Yamaska a présenté dernièrement sa campagne d’affichage afin de contrer ce délit. 
 
En Haute-Yamaska, les dépôts sauvages constituent une problématique récurrente pour les municipalités locales qui peuvent répertorier jusqu’à une quinzaine de cas sur leur territoire chaque année. Malgré l’arrivée de deux écocentres en 2011 et la bonne performance régionale de la MRC quant à la gestion des matières résiduelles, la situation perdure. 

Le conseil de la MRC a donc choisi d’intervenir afin d’en finir une fois pour toutes avec les dépôts sauvages. « Soyons clairs, la situation en Haute-Yamaska n’est pas dramatique, ni pire que dans les autres municipalités. Cependant, nous en avons assez. Les dépôts sauvages sont un irritant pour les municipalités et les citoyens », avance M. Paul Sarrazin, préfet de la MRC. grande_affiche_shefford

CAMPAGNE

La campagne d’affichage vise à rappeler aux indisciplinés qu’il existe une alternative plus responsable pour se débarrasser de leurs matières et à inciter les personnes qui sont témoins d’un acte de dépôt sauvage à le signaler au service de police de leur municipalité. 

AMENDE
 
Au cours des prochaines semaines, des affiches seront installées dans les différents endroits jugés problématiques sur le territoire de la MRC. Rappelons qu’un dépôt sauvage est un délit passible d’une amende pouvant aller jusqu’à un maximum de 300 $, plus les frais, alors que l’accès aux écocentres à Granby et Waterloo est gratuit pour l’ensemble des citoyens de la Haute-Yamaska.

Consultez le communiqué  

Pour information :

www.haute-yamaska.ca

450 378-9976, poste 2231

Share on Facebook