Interpellé par les préoccupations environnementales exprimées, le conseil municipal de Shefford a pris position et s’engage résolument dans une démarche visant une certification carboneutre.

Cette dernière vise ultimement la compensation des émissions directes des gaz à effet de serre (GES) par la plantation d’arbres. « La population de Shefford est particulièrement sensibilisée et préoccupée par les questions environnementales. En tant que gouvernement de proximité, le conseil municipal a voulu poser un geste concret en ce sens », a expliqué le maire de la Municipalité, M. Éric Chagnon.

Au cours de la démarche, la Municipalité procédera à la détermination de ses principales activités émettrices de GES. La cueillette des données nécessaires sera effectuée par l’équipe de l’entreprise spécialisée LCL Environnement qui permettra de cibler des mesures visant à les réduire. Les différents services de la Municipalité seront rencontrés et mis à contribution tout au long du processus.

Afin de permettre à ses citoyens de participer à la démarche, la Municipalité partagera des informations en invitant les citoyens à une réflexion en regard de leurs propres habitudes et conditions de vie qui sont source de GES. Ces informations seront disponibles dans nos différents outils de communication, notamment dans les prochaines parutions de votre bulletin d’information.

Une analyse des informations consignées permettra de calculer le taux d’émission de GES, de les transposer en équivalents CO2 et, à titre de compensation, de procéder à la plantation d’arbres. LCL Environnement est déjà en mesure de certifier que Carbone boréal, qui est relié à l’Université du Québec à Chicoutimi, répond aux critères les plus élevés quant au programme de compensation des GES par la plantation d’arbres.

À la suite d’une première mission carboneutre réalisée en 2019, la Municipalité prévoit accéder à la certification carboneutre d’ici 2022. Comme Shefford est la première municipalité à s’engager dans une telle démarche, espérons qu’il y en aura d’autres.

Sur la photo, on aperçoit le maire du Canton de Shefford, M. Éric Chagnon, en compagnie de M. Samuel Trépanier, président de LCL Environnement.

(Source : Johanne Boisvert, conseillère municipale)

Share on Facebook