L’entretien de votre appareil de chauffage au bois

Chaque année au Québec, environ 235 incendies sont attribuables à une mauvaise installation ou une utilisation inadéquate des appareils de chauffage au bois (poêle et foyer). Ces incendies, en plus de faire de nombreuses victimes (blessures et décès), entraînent des pertes matérielles considérables évaluées à 50 000 $ par incendie. Les conseils suivants visent à réduire les risques d’incendie de chauffage :

Avant la première flambée

  • À l’automne, examinez votre cheminée à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).
  • Assurez-vous que la maçonnerie et les joints à l’intérieur du foyer sont intacts.

***Faites ramoner la cheminée chaque année! La créosote est un dépôt formé par la fumée. Elle s’agrippe aux parois de la cheminée et est très inflammable. Seul un bon ramonage peut l’éliminer.

  • Entreposez les cordes de bois dehors, loin de la maison.

Utilisation de votre appareil de chauffage :

  • Entrez seulement quelques brassées de bois à la fois. Conservez-les loin du foyer ou du poêle à bois.
  • Utilisez du bois de qualité et sec. Le bois vert augmente la formation de créosote.
  • Utilisez des bûches de petite taille. Elles brûleront plus proprement, formant moins de créosote.
  • Faites brûler peu de bûches à la fois.
  • Faites entrer assez d’air dans l’appareil à combustion pour que les flammes soient vives, favorisant ainsi une combustion complète et produisant moins de fumée.
  • N’entreposez pas de matériaux inflammables à proximité, comme du papier, de l’essence, des produits chimiques, de la peinture, des chiffons ou des produits de nettoyage.

Les cendres chaudes

  • Jetez les cendres chaudes dans un contenant métallique à fond surélevé et muni d’un couvercle métallique. Le contenant doit être déposé à l’extérieur sur une surface incombustible et à plus d’un mètre de tout bâtiment pour une période d’au moins 3 à 7 jours.

 

Un monoxyde de carbone

Il serait important de procéder à l’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone dans la pièce où se trouve l’appareil de chauffage au bois.

 

Vérification de votre avertisseur de fumée

Lors de la vérification de vos avertisseurs de fumée, il important de:

 

  • S’assurer d’avoir un avertisseur par étage, y compris au sous-sol;
  • Tester leur bon fonctionnement;
  • Vérifier les piles et les changer au besoin;
  • Remplacer les appareils 10 ans après leur date de fabrication ou dès qu’ils présentent un signe de défectuosité.

Vous trouverez réponse à vos questions ainsi que de nombreux conseils à ce sujet, en vous rendant sur le site de la Sécurité publique du Québec au www.securitepublique.gouv.qc.ca